Jean Malaurie est contre l’exploitation du pétrole en zone arctique préservée

Réaction de l’explorateur arctique Jean Malaurie à la publication du journal LesEchos.fr « La Norvège pourrait ouvrir une zone arctique préservée à l’exploration pétrolière » le 30 août 2016.

Le gouvernement norvégien souhaite explorer les ressources pétrolières d’une zone arctique préservée. Le pétrolier national StatOil fait pression sur les autorités d’Oslo afin que soit autorisé la recherche de gisements pétroliers dans les îles Lofoten et Vesterålen.

C’est la même attitude que le Président Georges Bush jr. a eu lorsqu’il a souhaité mettre en valeur les ressources pétrolières dans une zone écologiquement protégée au Nord ouest de l’Alaska.

En tant qu’Ambassadeur de bonne volonté pour l’arctique à l’Unesco, je ne peux que rappeler les votations exprimés lors du premier congrès arctique sur les problèmes écologiques qui s’est tenue sous l’égide du Prince Albert II de Monaco et sous ma présidence. Les actes de cette important manifestation témoignent que par delà les droit territoriaux, il est un droit écologique qui doit être éminemment respecté du fait de la fragilité des zones arctiques. C’est dans ce même esprit que beaucoup d’autorités groenlandaises se sont inquiétées par les propositions du gouvernement chinois d’exploiter le pétrole et l’uranium dans le Nord-ouest du Groenland.

Cette affaire doit être suivie de très près et dans le cadre de la COP 21, il convient, avec l’appui de forces d’opposition à Olso, notamment les défenseurs de l’environnement, d’intervenir. C’est le sens officiel de ma démarche en tant qu’Ambassadeur auprès des autorités concernées à la direction générale de l’Unesco.

Jean Malaurie

http://www.lesechos.fr/industrie-services/energie-environnement/0211240655475-la-norvege-pourrait-ouvrir-une-zone-arctique-preservee-a-lexploration-petroliere-2023656.php?bCLtCkvo8U72eE5b.99

Une réflexion au sujet de « Jean Malaurie est contre l’exploitation du pétrole en zone arctique préservée »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *