biographie

photo prise le 03 mai 2001 à Paris de l'anthropogéographe et écrivain français Jean Malaurie, fondateur et directeur de la collection anthropologique "Terre Humaine" (PLon). Ce spécialiste des peuples inuit, dirige depuis 1946 le Centre d'Etudes Arctiques de Paris et depuis 1994 l'Académie Polaire d'Etat de Saint-Peterbourg, où se prépare la future élite des peuples sibériens. Le 29 juin 1951 il a été le premier Français eet le deuxième homme a atteindre le Pôle géomagnétique nord en traîneau à chiens. AFP PHOTO PIERRE ANDRIEU
©AFP Photo Pierre Andrieu

NÉ LE 22 décembre 1922 à Mayence (Allemagne)

ÉTUDES Lycée Hoche à Saint-Cloud, lycée Condorcet, Henri IV et Faculté des lettres de Paris.

DIPLÔMES Docteur d’État ès lettres, le 9 avril 1962 à la Sorbonne.

CARRIÈRE consacrée à des études de géomorphologie, météorisation, structures dynamiques d’éboulis, d’anthropogéographie arctiques et d’étude de développement des populations esquimaudes et nord-sibériennes, Attaché puis Chargé de recherches au Centre national de la recherche scientifique (CNRS) (1948-57), Directeur d’études de géographie arctique à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS) (1957), Première chaire polaire de l’histoire de l’université française. Directeur-fondateur du Centre d’études arctiques au CNRS et à l’EHESS à Paris (1957-2007), Président de la Fondation française d’études nordiques (1964-75) et de la Société arctique française (1980-1989), Directeur-fondateur de la collection Terre Humaine aux éditions Plon (depuis 1955), de la revue Inter-Nord au CNRS-EHESS (depuis 1963), Président de la Commission nationale de géographie polaire (1974-89), Directeur de recherche (1979-92) puis Directeur de recherche émérite (depuis 1992) au CNRS, Président du Centre de formation des cadres autochtones du nord de la Sibérie et de l’Extrême-Orient, du Cercle polaire à Saint-Pétersbourg (Russie) (1992-94), Président du Comité de défense des peuples arctiques de la Russie au Fonds de la culture à Moscou (Russie) (1990), Doyen d’honneur de la faculté des peuples du Nord de l’université d’État Herzen à Saint-Pétersbourg (Russie) (1991), Président (1994) puis Président d’honneur de l’Académie polaire à Saint-Pétersbourg devenue (1997) Académie polaire d’État, Membre titulaire de l’Académie des sciences humaines de Russie (1996), Président du Fonds polaire Jean Malaurie du Muséum national d’histoire naturelle de Paris (depuis 1992) et de l’institut arctique Jean Malaurie à Saint-Pétersbourg (depuis 2011).

005
©Jean Malaurie – Groenland, mai 1951.

TRAVAUX 31 missions arctiques, explorations géomorphologiques et cartographiques dans le Groenland-nord occidental (depuis 1948), études écologiques, géomorphologiques et paléoclimatiques, particulièrement dans le nord du Groenland, études des problèmes de développement et d’identité culturelle des minorités circumpolaires, études socio-économiques, ethnographiques et historiques, notamment sur la côte ouest du Groenland, dans l’Arctique central et oriental canadien, dans le Nouveau Québec, sur les littoraux du détroit de Béring et en Sibérie orientale ; Premier homme avec l’Inuit Kutsikitsoq au pôle géomagnétique Nord en 2 traîneaux à chiens (29 mai 1951).

DÉCORATIONS Grand officier de la Légion d’honneur, Commandeur de l’ordre national du Mérite et des Arts et des Lettres ; Commandeur de l’Ordre du Dannebrog (Danemark), Officier de l’ordre de l’Amitié (Moscou).

DSC01104-3_opt
©Jean Malaurie lors de la cérémonie de l’élévation à la dignité de Grand officier de la Légion d’honneur, à la grande chancellerie, accompagné de deux Inuits, le 20 novembre 2015 à Paris. Une délégation des chasseurs de Thulé était présente. 

DISTINCTIONS Médaille d’exploration polaire de la Société de géographie de Paris (1953,1961), Lauréat de l’Académie des sciences (1958), de l’Académie française (prix Jean-Walter, 1968), Médaille d’or de la Société arctique française (1990), Médaille du CNRS (1992), Grande médaille d’or de la Société de géographie de Paris (1996), Citoyen d’honneur de la ville de Fermo (institut polaire) (Italie) (1998), Grand prix de la Ville de Paris Sola-Cabiati (1999), Ours blanc remis par le premier ministre du Groenland  venu à Paris, Jonathan Motzfeldt (1999), Grand Prix Jules Verne (2000), Docteur honoris causa de l’Université d’État de Saint-Pétersbourg (2001), Médaille d’or Grand Duc Constantin de la Société de géographie de Russie (2003), Grande médaille d’or de la ville de Saint-Pétersbourg (2004), Patron’s medal de la Royal Geographical Society de Londres (2005), Mungo Park Medal de la Royal Scottish Geographical Society (2005), Ambassadeur Unesco de bonne volonté pour les régions polaires arctiques (domaine des sciences et de la culture) (2007), Docteur honoris causa de la State University of New York (Suny) (2008), Nersornaat, Médaille d’or du parlement groenlandais (2009), Grande médaille de la ville de Strasbourg (2013).